Fribourg, ville plurielle

Fribourg, ville plurielle

J’accède, tu accèdes, tous accèdent à la culture

L’accessibilité est l’un des trois objectifs stratégiques de CULTURE2030, le cadre de politique culturelle régionale. La culture étant un facteur de cohésion sociale, le troisième objectif de CULTURE2030 est que la région se dote d’outils permettant une meilleure accessibilité à son offre culturelle pour l’ensemble de sa population. Par la médiation culturelle, le bi(multi)linguisme et la considération de la culture comme élément-clé du développement durable, les citoyen·ne·s seront toujours plus désireux·e·s de développer leurs droits, leurs libertés et leurs responsabilités de participer à la vie culturelle. L’accessibilité vise à favoriser leur implication et leur participation active à la vie culturelle

L’interculturalité mise en perspective à Fribourg

De par son histoire, sa situation géographique, son esprit d’ouverture et sa pratique des diversités culturelles et sociales, la Ville de Fribourg constitue le terrain idéal pour un projet valorisant les synergies qui font sa richesse socioculturelle.

Fribourg, ville plurielle est un projet réalisé dans le cadre de l’initiative « Société interculturelle » de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia. Il est mené par le Service de la culture de la Ville de Fribourg avec une collaboration étroite du Secteur de la cohésion sociale.

En nommant et en éclairant les pratiques «interculturelles» jalonnant déjà le territoire de la commune, le Service de la culture souhaite les faire communiquer et les rendre visibles aux yeux de toutes et tous.

Partant du constat que les diversités culturelles et sociales constituent un «bien commun» nécessitant la mise en place d’un cadre où tous les acteur·rice·s sont activement impliqué·e·s dans le maintien, la gestion et le développement de ce patrimoine, le Service de la culture souhaite s'extraire de son milieu pour faire de ce projet une entreprise interdisciplinaire où les interconnexions entre les champs artistiques, les acteur·rice·s culturel·le·s et les publics sont assurées.

Objectifs généraux et résultats attendus

Débuté en mars 2021, le projet Fribourg, ville plurielle comprend les objectifs généraux suivants :

  • Stimuler l’émergence d’un public diversifié;
  • Favoriser la participation culturelle à tous les niveaux;
  • Valoriser la capacité à travailler de manière intersectorielle;
  • Cultiver les diversités (mise en valeur et interaction).

Au terme de ce projet, nous avons pour mission de:

  • Publier un rapport relatant les constatations et le travail réalisé au cours de l’année écoulée : état des lieux de l'interculturalité à Fribourg, présentation et évaluation des potentialités de développement, de soutien et de mise en réseau exprimées au cours du processus;
  • Diffuser la boussole d’évaluation culturelle à destination des acteur·rice·s culturel·le·s de la Ville de Fribourg.
  • Communiquer sur les conclusions de ce projet en vue de sensibiliser les citoyen·ne·s, acteur·rice·s culturel·le·s, sociaux·le·s et politiques sur la thématique de l’interculturalité.
Composition du groupe de travail

Un groupe de travail composés d'acteur·rice·s culturel·le·s et sociaux·le·s participent au projet. Les objectifs de ce dernier sont :

  • Rassembler les acteur·rice·s culturel·le·s, sociaux·le·s et/ou issu·e·s de la migration sur la thématique de l’interculturalité;
  • Garantir le lien avec les réalités du terrain;
  • Constituer une première étape à la mise en réseau (exemplarité);
  • Adhérer aux grandes étapes du projet.

 

Composition du groupe de travail

  • Natacha Roos, cheffe de Service de la culture, Ville de Fribourg
  • Ula Stotzer, responsable du Secteur de la cohésion sociale, Ville de Fribourg
  • Camille Piller, artiste, membre de l’association Ensemble et la RED
  • Martin Schick, artiste, manager culturel à Bluefactory et membre de l’association K
  • Laurence Wagner, directrice du Belluard Bollwerk International et membre de l’association K
  • Michael Schweizer, responsable de secteur REPER et animateur socioculturel CAS Schönberg
  • Fabien Boissieux, directeur de la Fête de la Musique et chargé de prévention REPER
  • Rana Bassil, co-directrice du Nouveau Monde, conseillère générale et membre de l’association K
  • Ana Caldeira Tognola, directrice de LivreEchange
  • Gilbert Bigirindavyi, fondateur de l’association URUMURI
  • Elisa Conti, membre de l'association URUMURI
  • Simon Mocong, artiste et fondateur de MIA Culture
  • Irina de Faveri (ou un.e représentant.e de l'association), membre du comité de l’association La RED
A propos de l'initiative de Pro Helvetia

La Suisse est l'un des pays où le pourcentage de personnes issues de l'immigration est le plus élevé.  Bien que le phénomène de la migration ne soit pas nouveau, il est plus que jamais au centre du débat politique. Avec son initiative «Société interculturelle», Pro Helvetia s'engage en faveur de la diversité de notre société et, plus particulièrement, de l'ouverture interculturelle du secteur culturel suisse. Outre les mises au concours nationales de Pro Helvetia («Tandem Interculture», etc.), les villes et les cantons sont soutenus dans le lancement de leurs propres initiatives et mises au concours dans le domaine de l'interculturel. En juin et octobre 2019, les cantons et villes intéressés ont été invités à proposer des projets pilotes qui seraient soutenus par Pro Helvetia pendant une période définie (1 à 3 ans) dans le cadre d'un programme de coopération au niveau de l’encouragement.

Ce programme pilote est présent dans cinq villes suisses : Fribourg, Bulle, Bâle, Berne et Bienne.

Plus d'informations sur l'initiative

Rapport et synthèse - enquête UNIFR

Une enquête empirique, menée par la Prof. Francesca Poglia Mileti de l'unité de sociologie du Département des Sciences sociales de l'UNIFR, s’est déroulée en parallèle aux séance du Groupe de Travail et de manière complémentaire.

L’objectif de cette enquête vise à identifier et décrire les activités et pratiques interculturelles à Fribourg ainsi qu'à évaluer les potentialités de développement, de soutien et de mise en réseau exprimées au cours du processus.

Découvrir le rapport complet
Télécharger la synthèse du rapport