La Ville de Fribourg introduit easyvote pour les jeunes disposant du droit de vote

Communiqué de presse commun d'easyvote et de la Ville de Fribourg

easyvote poursuit un but précis : augmenter la participation des jeunes adultes aux votations et aux élections. Le Conseil communal de la Ville de Fribourg a décidé de rejoindre ce programme. Pour la première fois, 2290 jeunes citoyens ont reçu une brochure qui leur est particulièrement destinée, à l’occasion des votations du 10 juin. Cette dernière explique les objets politiques de manière simple, compréhensible et neutre.

Le 10 juin prochain auront lieu les prochaines votations fédérales. Pour chaque objet national, easyvote produit, en collaboration avec plus de cent bénévoles, des brochures qui expliquent les objets de manière simple, compréhensible et neutre. La Ville de Fribourg ayant décidé de rejoindre ce programme, 365 brochures ont été envoyées en allemand et 1925 brochures en français pour donner des informations détaillées sur la loi sur les jeux d’argent et l’initiative monnaie pleine aux jeunes Fribourgeoises et Fribourgeois âgés de 18 à 25 ans.

Actuellement, ces brochures atteignent près de 110’000 jeunes dans toute la Suisse. easyvote produit également des vidéos traitant de thèmes politiques actuels et expliquant les objets soumis aux votations, de manière simple et neutre. Les vidéos easyvote jouissent d’une grande popularité et sont diffusées sur de nombreux médias. En outre, ce programme s’adresse à son groupe cible là où il se trouve au quotidien : Internet. Par le biais des réseaux sociaux, de son propre site Internet ou encore d’outils développés par ses soins, comme l’alarme de vote, easyvote souhaite renforcer l’intérêt politique de ce groupe cible.

Simplifier la politique - renforcer l’intérêt

Pourquoi l’offre d’easyvote s’adresse-t-elle surtout aux jeunes disposant du droit de vote ? Ces derniers se rendent nettement moins aux urnes que les générations plus âgées. En moyenne, environ 30 % des jeunes suisses participent aux votations et aux élections. Une étude de gfs.bern a permis d’en découvrir une des raisons : les jeunes disposant du droit de vote se sentent souvent dépassés.[1] Un grand nombre d’entre eux s’intéressent certes à la politique, mais le langage des politiciens leur semble trop compliqué. Le programme easyvote de la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes souhaite remédier à cette situation et s’engage depuis de nombreuses années pour augmenter la participation des jeunes entre 18 et 25 ans aux votations et aux élections. Grâce au soutien de 433 communes, la brochure atteint environ 110’000 jeunes aux quatre coins de la Suisse grâce au soutien de 433 communes. Les communes offrent ainsi une contribution précieuse pour sensibiliser les jeunes électrices et électeurs aux thèmes politiques.

Qui se cache derrière easyvote ?

easyvote est composé d’une équipe de onze jeunes adultes de 22 à 29 ans. Ce programme simplifie de manière neutre la politique en se basant sur le matériel officiel de la confédération. La production des brochures easyvote est soutenue par plus de 100 bénévoles de toute la Suisse.

Informations complémentaires sur easyvote 

[1] gfs.bern (2017) : Les jeunes et la politique à l'époque des « fake news » et d'un paysage médiatique en plein changement : les médias attirent moins et inspirent moins confiance